Accueil

L'Association Mondiale de Hockey  (WHA)

 

Histoire

Les Classements

Classements Compteurs

Séries et Coupe AVCO

 

Les Repêchages

Les Records et Trophées

Matchs des étoiles

Matchs hors concours

contre la LNH

Logos & Uniformes

L'Association Mondiale de Hockey a été créée officiellement le 10 juin 1971 par deux hommes de la Californie, Dennis Murphy et Gary Davidson, et bien que très peu prise au sérieux par les dirigeants de la LNH, l'Association Mondiale allait révolutionner le monde du hockey professionnel. 

Malgré que la LNH considérait cette nouvelle ligue comme un compétiteur mineur et loufoque qui devrait normalement disparaître sous peu, elle adoptera plus tard quelques uns de ses règlements comme le retour des prolongations et le droit des joueurs à l'autonomie.  La nouvelle ligue devrait faire sentir sa présence immédiatement alors qu'elle subtilisa plusieurs joueurs à la LNH dont le très célèbre Bobby Hull qui signait avec les Jets de Winnipeg pour la modique somme de un million de dollars, un montant sans précédent à l'époque.  Même Gordie Howe abandonnait la retraite pour faire un retour au hockey professionnel et jouer en compagnie de ses deux fils à Houston.  Pour répondre à l'arrivée de la WHA sur son marché, la LNH répliqua en accordant des franchises à Long Island et Atlanta.  Plusieurs équipes de la WHA durent être déménagées avant même d'avoir joué un seul match en raison de problème d'amphithéâtre, comme ce fut le cas avec les  Raiders de New York qui virent le Nassau Coliseum être alloué aux Islanders de la ligue Nationale... la guerre entre les deux ligues était maintenant déclarée.  Le premier match de l'histoire eu lieu au Civic Center d'Ottawa le 11 octobre 1972, les Oilers de l'Alberta l'emportait 7-4 sur les Nationals de l'endroit.  Se rajoutant à Hull et Howe, la présence des J.C. Tremblay, Gerry Cheevers, Derek Sanderson, Bernie Parent, Ted Green, et John McKenzie rajouta de la crédibilité à la WHA.

La nouvelle ligue allait tenter des expériences pour se démarquer, elle utilisa des rondelles rouges lors de sa première saison, malheureusement les rondelles se décolorait au fur et à mesure que le match progressait.  La saison suivante, c'était au tour des rondelles bleues de faire leur apparition, cette fois ci on remarqua que la rondelle avait tendance à ramollir et faire des bonds bizarres sur la surface glacée, on du donc revenir au rondelles noires traditionnelles.  Les équipes de la WHA furent aussitôt reconnues pour leurs uniformes très colorés comparativement à la LNH, les Golden Blades de New York ont même été jusqu'à porter des patins avec des lames de couleur or.  Dans les années 90, le réseau de télévision FOX qui diffusait les matchs de la LNH, avait inséré un système électronique à l'intérieur des rondelles permettant de voir à l'écran un tracé derrière la rondelle pour mieux la suivre des yeux, c'est cependant l'Association Mondiale de hockey qui a eu recours à cette technique pour la première fois dans les années 70... dans les deux cas, les résultats se sont avérés horribles.

La WHA n'avait aucun règlement sur la courbe des lames des bâtons, certains de ceux-ci étaient ridiculement courbés et l'offensive dominait grandement.  L'arrivée des Européens en Amérique du Nord se fit principalement dans la WHA, devant les succès que certains joueurs connaissaient, la LNH a ensuite emboîté le pas. L'âge minimal pour jouer dans la LNH était de 18 ans et la WHA décida de permettre aux joueurs plus jeunes de faire parti de ses rangs, elle subtilisait donc la plupart des meilleurs espoirs juniors à la LNH et c'est de cette façon que le jeune prodige Wayne Gretzky fit ses débuts dans le hockey professionnel avec les Racers d'Indianapolis.  Mais ce qui bouleversera encore plus le monde du hockey professionnel, c'est le début de l'autonomie permit dans la WHA, auparavant dans la LNH, un joueur était lié à l'équipe qui l'avait repêché jusqu'à ce que cette dernière le libère, il n'avait aucune autre option.  Avec cette nouvelle tendance vers l'autonomie, on vit de plus en plus de joueurs changer d'organisation et lentement mais sûrement, une augmentation des salaires qui atteindra son paroxysme au débuts des années 2000 et mènera à la disparition de plusieurs équipes au fil des ans.

La rudesse était prédominante dans la WHA, comparativement à la NHL, les pénalités de rudesse n'existaient pas et le troisième homme dans une bagarre ne recevait que deux minutes de punition au lieu d'une expulsion.  Certaines équipes étaient réputées pour leur rudesse, l'équipe du Minnesota, très populaire, s'appelant même les "Fighting Saints".  C'est d'ailleurs au Minnesota qu'ont évolué pour quelques matchs les célèbres frères Hanson du film "Slap Shot", de leurs vrais noms Dave Hanson, Steve et Jeff Carlson, ils étaient de piètres patineurs, mais tout comme leur personnage cinématographique, ils se battaient férocement.  La popularité des Saints était devenue telle qu'un soir en particulier, ils devaient accueillir 19 000 spectateurs alors qu'à l'autre bout de la ville, les North Stars du Minnesota de la LNH n'attiraient que 6000 fans dans un match où ils recevaient la visite des champions de la Coupe Stanley, le Canadien de Montréal. 

Les Jets de Winnipeg furent l'équipe dominante de la WHA se rendant en finale 5 fois en 7 ans d'existence, remportant la Coupe AVCO à trois occasions.  En 1974, les joueurs canadiens de la WHA allaient représenter le Canada dans la série du sommet face à la Russie en remplacement de ceux de la LNH, cette série qui était une suite à la fameuse série du siècle de 1972 représentait une excellente occasion pour la l'Association Mondiale de Hockey de prouver qu'elle était à la hauteur de sa rival, la Ligue Nationale de Hockey..  Malheureusement, l'équipe Canada composée de joueurs de la WHA faillit à la tâche et les Russes devaient facilement remporter la série alors que le Canada ne remportait qu'un seul match sur les huit disputés.

L'attitude agressive de la WHA qui avait instauré du hockey professionnel dans des villes américaines où la LNH n'aurait jamais osé s'avéra négative.   Les équipes déménageaient souvent, même au beau milieu de la saison à l'occasion et l'instabilité de la ligue menaçait grandement sa survie. C'est finalement au terme de la saison 1979 que la WHA ferma ses portes alors qu'elle ne comptait plus que six équipes.   Quatre de ces équipes; les Oilers d'Edmonton, les Jets de Winnipeg, les Nordiques de Québec et les Whalers d'Hartford se joignirent à la LNH, alors que les Stingers de Cincinnati et les Bulls de Birmingham recevaient une somme d'argent en guise de dédommagement pour la fermeture de la ligue.

De 1974 à 1978, 67 matchs hors concours ont été joués entre la WHA et la LNH, l'Association Mondiale de Hockey ayant le dessus 33-27-7.

Aujourd'hui, près de 25 années après la fermeture de la ligue, un groupe d'hommes de hockey mené par Bobby Hull tente de la faire renaître de ses cendres. Cette fois ci la ligue porterait très bien son nom puisque des marchés du japon, de la Russie et de l'Europe sont sollicités pour se joindre à ceux de l'Amérique du Nord.

 

Liens: (en anglais)

http://www.geocities.com/Pipeline/5206/

http://www.geocities.com/braniff73/wha.html

http://www.chidlovski.com/personal/1974/wha/index.htm

http://en.wikipedia.org/wiki/World_Hockey_Association#History

Nouvelle Association mondiale: http://www.worldhockeyassociation.net/

 

1972  -  1979

 Oilers de l'Alberta (1972-73)

     renommés

 Oilers d'Edmonton (1973-79)

 Cougars de Chicago (1972-75)

 Stingers de Cincinnati (1975-79)

 Broncos de Calgary (pas joué)

     déménagés

 Crusaders de Cleveland (1972-76)

     déménagés

 Fighting Saints Minnesota (76-77)

 Spurs de Denver (1975-76)

     déménagés

 Civics d'Ottawa (1976)

 Aeros de Dayton (pas joué)

     déménagés

 Aeros de Houston (1972-78)

 Racers d'Indianapolis (1974-78)

 Sharks de Los Angeles (1972-74)

     déménagés

 Stags du Michigan (1974-75)

     déménagés

 Blades de Baltimore (1975)

 Fighting Saints Minnesota (72-76)

 Whalers de New England (1972-79)

 Raiders de New York (1972-73)

     renommés

 Golden Blades de New York (1973)

     déménagés

 Knights du New Jersey (1973-74)

     déménagés

 Mariners de San Diego (1974-77)

 Nationals d'Ottawa (1972-73)

     déménagés

 Toros de Toronto (1973-76)

     déménagés

 Bulls Birmingham (1976078)

 Screaming Eagles Miami (pas joué)

     déménagés

 Blazers de Philadelphie (1972-73)

     déménagés

 Blazers de Vancouver (1973-75)

     déménagés

 Cowboys de Calgary (1975-77)

 Roadrunners de Phoenix (1974-77)

 SeaHawks SanFransisco (pas joué)

     déménagés

 Nordiques de Québec (1972-79)

 Jets de Winnipeg (1972-79)

 

Plan du Site  │ Contactez moi

Accueil  │ Liens Hockey  │  Téléchargements   │ Archives

Pour une visualisation optimale utilisez le navigateur Internet Explorer 6 ou plus récent / Résolution 1280 X 960