Accueil

 

L'ORIGINE DU REPÊCHAGE AMATEUR

  Dans un effort d'éliminer la commandite d'équipes amateurs et de joueurs par les équipes de la Ligue nationale, la NHL a développé un système de repêchage pour permettre à chaque équipe d'avoir une chance égale de mettre la main sur les joueurs amateurs.

"J'ai essayé de travailler sur un système où tous les joueurs amateurs âgés de 17 ans avant le mois d'août seraient disponibles pour être repêchés par les équipes de la Ligue nationale dans l'ordre inverse du classement, a mentionné Clarence Campbell, le président de la Ligue nationale, au cours de la saison 1962-63. Nous sommes confiants que ce système va produire une opportunité uniforme pour chaque équipe pour acquérir un joueur étoile."

Ce système envisagé a finalement permis de créer le repêchage amateur de la Ligue nationale.

Le premier repêchage amateur de la Ligue nationale a été tenu à l'Hôtel Reine Elizabeth de Montréal le 5 juin 1963. Tous les joueurs amateurs, âgés de 17 ans et plus et qui n'étaient pas déjà commandités par une équipe de la Ligue nationale, étaient éligibles à être repêchés. Garry Monahan, un joueur de centre des Juvéniles de St. Michael's à Toronto, a été sélectionné au premier rang par les Canadiens de Montréal.

Le repêchage de 1969 marque la première année où les effets de la commandite des rangs juniors n'ont pas été vus, alors que tous les joueurs juniors avec l'âge requis (20 ans ou moins) étaient éligibles. Quatre-vingt-quatre joueurs ont été choisis cette année-là, soit plus de quatre fois le nombre moyen de joueurs choisis au cours des six premières années du repêchage.

En 1979, le repêchage amateur élargit ses frontières pour inclure les jeunes joueurs qui avaient joué professionnellement pour la défunte Association mondiale de hockey.

Avant 1980, le repêchage était effectué dans des hôtels de Montréal ou dans les bureaux de la Ligue nationale, loin du public. En 1980, le repêchage devient un événement public, alors que plus de 2.500 partisans assistent à l'événement au Forum de Montréal.

Le premier repêchage tenu hors de Montréal a lieu en 1985, lorsque le Centre des congrès de Toronto accueille l'événement et 7.000 partisans.

Les réseaux nationaux de Radio-Canada (SRC) et de la Canadian Broadcasting Corporation (CBC) ont présenté la première couverture en direct du repêchage dans les deux langues en 1984. Aux Etats-Unis, la première représentation a eu lieu sur les ondes de SportsChannel America en 1989.

  • 1963: Tout les joueurs de 17 et plus non commandités étaient éligibles

  • 1965: L'âge minimale d'éligibilité est augmenté à 18 ans

  • 1967. L'âge minimale d'éligibilité est augmenté à 20 ans

  • 1974. Les équipes de la NHL on le droit de sélectionner un joueur de 18 ans dans la première ou 2e ronde. Mis en place pour combattre la compétition venant de l'Association Mondiale de Hockey (WHA) qui permettait de repêcher des joueurs plus jeunes.

  • 1975. Âge minimal remonté à 20 ans

  • 1979. Âge minimal 19 ans et on modifie le nom "repêchage amateur" pour "repêchage d'entré", pour permettre aux joueurs professionnels d'être repêchés (anciens de la WHA).

  • 1980. Âge minimal est maintenant de 18 ans.

  • 1995. Les joueurs de 18 et 19 ans ont maintenant le choix d'entrer ou non dans la liste d'éligibilité. Surtout utilisé par les joueurs qui voulaient jouer dans la NCAA, car une fois repêché par la NHL, il est impossible d'être repêché par la NCAA.

 

LA LOTERIE

L'ordre des 14 premières sélections au repêchage de la  Ligue nationale est déterminé par une loterie, et les 16 sélections suivantes, déterminées après la conclusion des séries éliminatoires.

Les 14 équipes qui ne se sont pas qualifiées pour les séries éliminatoires, ou les organisations qui ont acquis les choix de ces équipes, participent à la loterie qui aura lieu dans les bureaux de la LNH à New York.

L'équipe dont le nom sera tiré lors de la loterie ne pourra pas monter de plus de quatre positions dans l'ordre de sélection, et seules les cinq équipes avec le moins de points au classement général ont l'opportunité de recevoir le premier choix au total. Aucune équipe ne peut descendre de plus d'une position lors de la loterie. 

La dernière équipe au classement possède 25% des chances de remporter cette loterie, la 29e position; 18,8%, la 28e; 14,2%,  la 27e; 10,7%, la 26e; 8.1% , la 25e; 6.4%, la 24e; 4.7%, la 23e; 3.6%, la 22e; 2.7%, la 21e; 2.1%, la 20e; 1.5%, la 19e; 1.1%, la 18e; 0.8% et la 17e; 0.5%.  Bien que les 14 dernières équipes sont représentées au tirage, on remarque que les 5 dernières à elles seules représentent  77.4% du total.

 

Année

Équipe Gagnante

Modification du rang

Joueur sélectionné

1995

Los Angeles

Du 7e au 3e rang

Aki Berg (D)

1996

Ottawa

Conserve le 1er rang

Chris Phillips (D)

1997

Boston

Conserve le 1er rang

Joe Thornton (C)

1998

Tampa Bay

Du 3e au 1er rang1

Vincent Lecavalier (C)

1999

Chicago

Du 8e au 4e rang2

Pavel Brendl (AD)

2000

Islanders NY

Du 4e au 1er rang

Rick DiPietro (G)

2001

Atlanta

Du 3e au 1er rang

Ilya Kovalchuk (AG)

2002

Floride

Du 3e au 1er rang3

Rick Nash

2003

Floride

Du 4e au 1er rang4

Marc-André Fleury (G)

2004

Washington

Du 3e au 1er rang

Alexander Ovechkin (AG)

2005                Pittsburgh        Lock Out        Sydney Crosby (C)

1 Le Lightning a effectué deux transactions pour acquérir le 1er choix
2 Chicago a échangé son 4e choix au Rangers de New York

3 La Floride a échangé son 1er choix au BlueJackets de Columbus

4 La Floride a échangé son 1er choix au Pingouins de Pittsburgh

 

 

 

ÉLIGIBILITÉ

Depuis le repêchage de 1980 et jusqu'à maintenant, tous les joueurs Nord-américains et non Nord-américains de 18, 19 et 20 ans sont éligibles au repêchage. En plus, les joueurs non Nord-américains âgés de 21 ans et plus sont également éligibles. De 1987 à 1991, les sélections des joueurs de 18 et de 19 ans étaient limitées aux trois premières rondes, à moins que le joueur ne rencontre certains critères spéciaux comme de l'expérience dans un circuit junior majeur, dans un collège américain ou au hockey européen.

À partir du repêchage de 1992, ces joueurs étaient disponibles pour toutes les rondes de sélection.

 

 

OPTER OU NON D'ENTRER DANS LA LISTE D'ÉLIGIBILITÉ

Depuis le repêchage de 1995, tous les joueurs âgés de 18 ans doivent décider s'ils sont ou non éligibles pour le repêchage. Cette année, tous les joueurs nés entre le 16 septembre 1985 et le 15 septembre 1986 sont considérés comme étant des joueurs de 18 ans et, par conséquent, doivent décider ou non d'être éligibles.

Tous les joueurs nés avant le 16 septembre 1986 sont automatiquement éligibles à la sélection. Un joueur a jusqu'au 1er mai 2005 ou jusqu'à sept jours après le dernier match de son équipe pour décider d'être éligible pour le prochain repêchage.

 

ÊTRE RÉ-ÉLIGIBLE AU REPÊCHAGE


En 1978, la Ligue nationale a vu les premiers joueurs être sélectionnés de nouveau après avoir été sélectionnés lors du repêchage de 1977.

Tous les joueurs de 20 ans ou moins qui n'ont pas signé de contrat deux ans après avoir été repêchés ou qui n'ont pas paraphé d'entente de principe avec l'équipe qui les a repêchés peuvent à nouveau être éligibles au repêchage. Tous les contrats ou les ententes de principe doivent être complétés avant le 1 juin 2005.

Les joueurs européens qui n'ont pas signé de contrat ou dont les droits ont été libérés par l'équipe qui les a repêchés sont éligibles de nouveau au repêchage s'ils n'ont pas joué en Amérique du Nord à l'âge de 18, 19 ou 20 ans.

Si un joueur est repêché à deux reprises et demeure sans contrat, il ne pourra être éligible de nouveau pour un troisième repêchage.

 

CENTRALE DE DÉPISTAGE LNH

La Centrale de dépistage de la LNH a été créé avant la saison 1975-76 pour offrir un service de dépistage et d'évaluation du talent aux équipes membres de la Ligue nationale. À sa 28e année d'opération, la Centrale de dépistage de la LNH, menée par le vice-président des opérations hockey Jim Gregory et le directeur de la Centrale de dépistage Frank Bonello, emploie neuf dépisteurs à temps plein et six dépisteurs à temps partiel qui oeuvrent sur le territoire de l'Amérique du Nord.

En raison du talent grandissant en Europe, la Centrale de dépistage travaille avec Goren Stubb du Service de dépistage en Europe, qui se trouve en Finlande, ainsi que son personnel de cinq dépisteurs à temps plein pour dénicher les meilleurs espoirs européens. La Centrale de dépistage et le Service de dépistage européen ont vu plus de 3.000 matchs aux quatre coins du monde au cours de la dernière année.

La Centrale de dépistage offre aux équipes de la Ligue nationale des dossiers, calendriers et alignements de douzaines de ligues et tournois à travers l'Amérique du Nord et l'Europe, en plus de fournir les blessures et les transactions sur une base hebdomadaire. Des séquences vidéo des meilleurs espoirs sont aussi fournies aux équipes de la Ligue nationale.

La Centrale de dépistage fournit deux listes annuellement, classant les meilleurs joueurs et les meilleurs gardiens de l'Amérique du Nord et de l'Europe. Le classement mi-saison est dévoilé en janvier et est suivi par le classement final en mai. Ces classements sont utilisés comme guides par les équipes, qui misent par ailleurs sur leurs propres évaluateurs.

Au cours des dernières années, la Centrale de dépistage a procédé à des tests médicaux et de condition physique sur environ 100 espoirs de l'Amérique du Nord et de l'Europe, donnant l'opportunité aux équipes de la Ligue nationale d'effectuer par la suite des évaluations plus poussées.

     Retour haut de page

Plan du Site  │ Contactez moi

Accueil  │ Liens Hockey  │  Téléchargements   │ Archives

Pour une visualisation optimale utilisez le navigateur Internet Explorer 6 ou plus récent / Résolution 1280 X 960