Accueil

La Coupe Stanley: ses mésaventures

 

Lord Stanley of Preston se retourne peut être dans sa tombe constatant tout ce qu'on a fait subir à sa coupe Stanley, elle a été oublié un peu partout, parfois pendant de longues périodes de temps, on l'a utilisée à toutes les sauces et elle a servi d'objet de divertissement par des joueurs souvent très éméchés.

 

 

1905 (Silver seven d'Ottawa): les joueurs ont organisé un petit concours qui consistait à botter la coupe (style football) et le gagnant était celui qui réussirait à lui faire atteindre le canal rideau ...ce qui fut finalement accompli.  La Coupe n'a été récupéré que le lendemain, une fois l'effet de l'alcool estompé (à l'époque, plusieurs joueurs de hockey étaient aussi joueurs de Rugby et la coupe avait la dimension d'un ballon de football).

1907 (Wonderers de Montréal): les joueurs ont oublié la coupe chez le photographe, après les photos officielles.   Plusieurs mois plus tard, la coupe a été retrouvée au même endroit, la mère du photographe s'en servait comme pot à fleur.

 

1924 (Canadiens de Montréal): En route vers l'endroit où la fête en l'honneur de la victoire devait se dérouler, la voiture des joueurs transportant la coupe eut une crevaison, la Coupe Stanley qui reposait tranquillement dans le coffre arrière fut retirée de son abris temporaire le temps de sortir le pneu de rechange.  Les joueurs réparent le tout et se rendent à la fête, au moment de se servir de la coupe pour boire le champagne, on réalise que la coupe est demeurée dans le banc de neige à quelque part sur le long de la route... fort heureusement, elle y était toujours lorsqu'ils retournèrent sur les lieux la reprendre.

 

1927 (Ottawa): Pendant l'été suivant la conquête de la coupe, celle-ci a servi de réceptacle à papier, factures et mégots de cigarettes dans le salon de M. King Clancy.

 

1940 (New York): Semblerait que quelques joueurs des Rangers un peu trop enivrés par l'alcool aurait uriné dans la coupe pour fêter leur victoire.

 

1947 (Canadiens de Montréal): Après le 5e match de la série finale entre le Canadien et les Maple Leafs de Toronto, la série s'est transportée à Toronto avec les Leafs en avant 3-2, malheureusement pour eux, la coupe a été oubliée à Montréal et les Leafs ont été privé de la coupe pour célébrer leur triomphe après leur victoire dans le 6e match.

 

Séries 1962 (Chicago): La Coupe Stanley était en exposition dans une cage de verre dans le lobby du Chicago Stadium, un partisan du Canadien réussi à l'ouvrir sans que l'alarme se déclanche et a tenté de se sauver en sa compagnie.  Le pauvre partisan a été arrêté par les gardiens de sécurité à quelques pas à peine de la porte de sortie, il déclara qui voulait ramener la coupe à Montréal, où elle devait être.

 

Janvier 1970 (Temple de la renommée): en 1962, le bol et le collier de la Coupe Stanley originale ont été remisés au temple de la renommée et mis en exposition.  Le collier a été volé, et retrouvé 7 ans après dans l'arrière boutique d'un magasin de nettoyage de Toronto suite à un appel anonyme. 

 

Décembre 1970 (Temple de la renommée): encore une fois la Coupe Stanley est volée en compagnie des trophées Vézina et Bill Masterton, les voleurs sont poursuivis et attrapés ...un des voleurs, piégé sur le pont, a menacé de lancer le trophée dans le lac Ontario si des poursuites étaient entamées contre eux.

 

1977: Autre tentative de vol, grâce à un employé du Temple de la Renommée à l'œil vigilant, la sécurité a été avisée à temps et la tentative de vol a échoué avant même que les malfaiteurs ne purent tenter quoique ce soit.   Sept hommes se promenaient près de la coupe et un d'eux avait un grand sac en sa possession.  La police a plus tard découvert dans leur voiture, des photos du Temple et des plans visant à voler le précieux trophée.

 

1979 (Guy Lafleur): Tout de suite après la parade de la coupe Stanley, Lafleur est parti dans sa voiture avec la Coupe Stanley sans en avertir le responsable officiel.  Lafleur s'est rendu à la maison de ses parents à Thurso et à placé la coupe sur le parterre à l'avant de la maison où tout les gens pouvaient venir se faire photographier en sa compagnie.  Guy Lafleur rendit la coupe plus tard ce soir là et reçu un avertissement de la part de la ligue de ne plus recommencer.

 

1980 (New York): Clark Gillies des Islanders a donné à manger à son chien dans la coupe et son coéquipier, Bryan Trottier a dormi avec toute une nuit... l'histoire ne dit toutefois pas si sa femme s'en est plaint.

 

1986 (Canadiens de Montréal): Au fil des années, plusieurs joueurs ont photographié leur bébé assis dans la coupe, dont Chris Nilan en 86.

 

1987 (Oilers d'Edmonton): Le lendemain de la victoire, Mark Messier a emmené la coupe dans un bar de danseuses nues et a laissé les gens boirent dedans (Messier a refait le coup en 94 avec les Rangers).

 

1991 (Mario Lemieux): La coupe s'est retrouvée dans le fond de sa piscine

 

1994 (New York): La coupe s'est tellement fait brassée qu'avant d'y graver les noms en septembre, on a du réparer le bol qui était craqué, resserrer la base et réparer le cylindre endommagé...........1988, les Oilers avait aussi du envoyer la coupe en réparation.  C'est d'ailleurs depuis l'épisode de 1994 que la LNH a décidé d'embaucher un gardien qui demeure avec la coupe qu'importe où elle va, les gardiens attitrés à la sécurité de la coupe sont appelés les "cup cops".

 

1996 (Colorado Avalanche): Sylvain Lefebvre a fait baptiser son enfant dans la Coupe Stanley.

Fort heureusement, la coupe originale repose au Temple de la Renommée depuis 1969 et est maintenant en sécurité!

 

 

 

 

Plan du Site  │ Contactez moi

Accueil  │ Liens Hockey  │  Téléchargements   │ Archives

Pour une visualisation optimale utilisez le navigateur Internet Explorer 6 ou plus récent / Résolution 1280 X 960